Le miel et ses produits dérivés

Le miel

Le miel

C’est le seul produit alimentaire qui ne s’altère pas. Le miel a des vertus antibactériennes et anti-inflammatoires, renforce le système immunitaire, possède des propriétés antitussive et présente de nombreux autres effets bénéfiques, notamment sur le cœur, le foie, la circulation intestinale et la protection de la peau. Pour garantir son action bénéfique, la consommation de miel doit aller de pair avec celle journalière de légumes et de fruits.
Une fois par semaine, ce n’est pas assez !

Tous les miels ne sont pas identiques. Certains nutriments ne se trouvent que dans certains types de miels. Leurs proportions diffèrent et l’arôme et le goût sont caractéristiques de chaque type de miel en fonction de leur provenance géographique et de la spécificité de leur flore. Ainsi le miel de thym de Grèce n’est pas identique à celui d’Italie.

Généralement, on distingue 2 catégories de miels:

  • Le miel de fleurs, produit à partir du nectar et des sécrétions externes des fleurs
  • Le miel de miellats, sécrétions sucrées produites par certains insectes qui se nourrissent de la sève des plantes

Le miel de fleurs a un arôme et une saveur plus délicats et, selon le produit, cristallise dans un délai allant de 1 à 18 mois. Le miel de miellats est plus riche en nutriments et ne cristallise pas.

Mais le meilleur miel reste celui que nous aimons ! Chaque miel est utile et reflète les plantes dont il provient. Un apithérapeute a le choix de plusieurs miels en fonction des pathologies. En l’absence de besoin particulier, il est important de varier les origines afin d’élargir la palette des bénéfices liés aux différents nutriments.
Afin de conserver toutes ses qualités, le miel ne doit pas être chauffé ou bouilli.

Photo credit https://www.johnmasters.pl
Share on FacebookGoogle+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail to someone

Miel de thym

Un miel de grande qualité présente une palette de couleurs variant de l’ambre au rougeâtre presque noir et une saveur prononcée, typiquement épicée. Il est caractérisé par une forte teneur en diastases et en proline. Il est reconnu pour ses propriétés antiseptiques et utilisé dans la prévention des maladies infectieuses, respiratoires ou digestives. Sa haute teneur nutritionnelle stimule le corps.

Les études montrent qu’il a des propriétés oncolytiques. Des recherches menées par le département de biochimie de l’Ecole Médicale d’Athènes ont identifié un composé chimique, le triydoxyketoni, présent uniquement dans le miel de thym, qui augmente ses qualités chimiopréventives, particulièrement dans le cas des cancers du sein, de l’utérus et de la prostate. Il semble que le miel le plus populaire en Grèce soit tout particulièrement antioxydant, antimicrobien et possède des vertus chimiopréventives. En fonction de son degré de pureté et de la quantité d’eau ajoutée, le miel de thym cristallise entre 6 et 18 mois après son élaboration.

Pollen

Pollen

Pour les abeilles qui sont le principal agent pollinisateur fertilisant les plantes et qui assurent un processus essentiel à la production de fruits et de graines, le pollen reste la nourriture de base. C’est la source principale de protéines et de lipides, de vitamines et de minéraux. Mais le pollen d’une seule espèce de plante ne contient pas tous les aminoacides essentiels aux abeilles. Elles doivent se nourrir de pollens aussi variés que possible. Il en va de même pour une personne suivant un régime à base de pollen.

Le pollen est le supplément nutritionnel le plus complet et une source d’antioxydants et de pré- et probiotiques. Il contient des protéines, des sucres, des lipides, de la lécithine, des macroéléments et des oligoéléments, de la vitamine C,E,B, des flavonoïdes, des caroténoïdes, des acides nucléiques, des nucléotides, des enzymes, des facteurs de croissance, des micro-organismes bénéfiques (probiotiques), de l’acide paracoumarique (activateur du processus de désintoxication).

Photo credit http://www.friendshipdairies.com/
Share on FacebookGoogle+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail to someone

Le pollen aide au développement des fonctions physiques et mentales, augmente la capacité d’effort, apaise nerveusement, combat l’insomnie et peut avoir un effet antidépresseur. Il protège les vaisseaux sanguins, réduit les symptômes de l’hyperplasie bénigne de la prostate et les tumeurs malignes.
Le pollen renforce le système immunitaire et active le système de désintoxication de l’organisme.

Il améliore la digestibilité des autres aliments et régule les fonctions intestinales grâce au développement des bactéries intestinales (probiotiques). Il combat les agents pathogènes à la source des dérèglements alimentaires et du syndrome métabolique. Il réduit le « mauvais » cholestérol (LDL) et les triglycérides, et augmente le « bon » cholestérol (HDL). Il permet de lutter contre l’anémie. Enfin, il régule la pression sanguine et la production des glandes endocrines. Le pollen est un composant de la performance des athlètes.

Gelée royale

Gelée royale

La gelée royale est le lait maternel des couvains. Sécrétée par les glandes hypopharyngiennes situées sur la tête des abeilles ouvrières, elle est leur seule nourriture pendant les trois premiers jours du stade larvaire. Puis l’alimentation va décider du sort et du sexe des futures abeilles ; la future reine continue à être nourrie exclusivement de gelée royale, les abeilles femelles reçoivent un mélange de gelée royale, miel et pollen et les mâles passent directement au régime miel et pollen jusqu’à l’émergence.
La gelée royale est composée de 60-70% d’eau, 12-15% de protéines, 10-16% de sucres (fructose, glucose, sucrose, etc.), 2,8% de lipides, acide 10-HDA, sels inorganiques, enzymes, hormones (testostérone, progestérone, œstradiol), 29 aminoacides, antimicrobiens, vitamines (A,D,E,K et en particulier B), acétylcholine, cholestérol et autres substances stéroïdes, dont les effets ne sont pas encore bien connus.

Bien qu’elle ne soit pas un élixir magique, la gelée royale n’est pas qu’un simple supplément alimentaire. Elle démontre d’impressionnants pouvoirs sur le renforcement du système immunitaire, la stimulation physique et mentale, le bien-être et la libido. Ces bénéfices sont observés sur un homme sain après une vingtaine de jours de prise régulière de gelée royale.

Share on FacebookGoogle+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail to someone

La gelée royale a un effet bénéfique majeur sur les syndromes métaboliques (diabètes de type II, taux de cholestérol et de lipides élevé, troubles cardio-vasculaires, hypertension, etc.) et sur tous les types de désordre endocriniens en général. Son effet est bénéfique dans le cas de maladies auto-immunes (rhumatismes, scléroses multiples, arthrites, psoriasis, hypothyroïdie, etc.) et sur les allergies. La gelée royale, en raison de son contenu hormonal et en complémentarité d’une alimentation saine et adaptée, permet de lutter activement contre les effets de la ménopause et prévient l’ostéoporose en favorisant la production de collagène. Dans les cas de maladies neurodégénératives et de troubles neurologiques ou de blessures, la gelée royale a un pouvoir reconstituant et protecteur des cellules nerveuses.

Propolis

Propolis

La propolis (pro, « avant » et polis, « la cité » ou « entrée de la ruche ») est le produit de la récolte faite par les abeilles de différentes sèves végétales mêlées à leurs propres sécrétions. La propolis fait office de mortier servant au colmatage de la ruche et de vernis aseptisant grâce à ses propriétés antibactériennes et antifongiques.

Les vertus de la propolis étaient déjà connues, il y a plus de deux mille ans, par les médecines traditionnelles de nombreux peuples et ont été récemment remises à l’honneur par la médecine occidentale.

Ses vertus sont nombreuses :

  • Anesthésique et analgésique dans le cas de blessures localisées, brûlures et particulièrement dans le traitement des ulcères oraux.
  • Antiallergique. Les flavonoïdes contenus bloquent la réaction allergique
  • Antibiotique, fongicide, antiviral et stimulant immunitaire. Aussi connue sous le nom de « pénicilline russe », la propolis combat la prolifération fongique et les virus.
  • Anti-inflammatoire. Une étude menée en 1995 auprès de consommateurs de propolis a montré que près de 70% du panel l’utilisait dans le cadre de soins contre les douleurs inflammatoires (arthrose, rhumatisme, douleurs musculaires, asthme, bronchite, eczéma et psoriasis).
Photo credit http://www.dr-pronat.ro/
Share on FacebookGoogle+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail to someone
  • Antioxydante par la neutralisation des radicaux libres qui endommagent les cellules et leur structure ADN entraînant leur disparition, le vieillissement et la carcinogénèse. L’activité antioxydante de la propolis est très supérieure à celle de la vitamine E.
  • Antidiabétique. La propolis permet de contrôler le taux de glucose dans le sang et de réguler son métabolisme ainsi que le taux de lipides. Elle agit en réduisant la peroxydation lipidique et ses propriétés antioxydantes inhibent les dommages causés par les radicaux libres libérés par le diabète (Fulianq The. Al, 2005)
La cire d’abeille

La cire d’abeille

La cire est produite par les glandes cirières des jeunes abeilles. Elle prend l’apparence de fins flocons reliés entre eux pour former les rayons de miel. Il faut huit kilos de miel pour produire un kilo de cire. La cire d’abeille est un matériau inerte d’une grande plasticité à température relativement basse (environ 32°). Elle n’est pas soluble dans l’eau et résiste à de nombreux acides. Elle reste soluble dans la plupart des solvants organiques. La cire d’abeille est une substance graisseuse constituée essentiellement d’esters. Des 284 composants de la cire, 48 contribuent à son arôme.

Share on FacebookGoogle+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail to someone

Depuis des millénaires, la cire d’abeille est liée à l’histoire de l’homme. Des pansements dentaires du néolithique jusqu’aux cierges de la liturgie chrétienne, la cire a toujours été utilisée dans les préparations pharmaceutiques ou la manufacture de cosmétiques. Aujourd’hui encore, la demande de l’industrie cosmétique reste forte. La cire d’abeille reste toujours présente dans nombre d’applications de la vie quotidienne de par le monde.

Κηραλοιφές

Κηραλοιφες

Η κηραλοιφή είναι μια πανάρχαια συνταγή περιποίησης του δέρματος & καλλωπισμού. Παρασκευάζεται με φυσικά & ευεργετικά συστατικά με βάση το κερί μέλισσας, το ελαιόλαδο & τα βότανα ,τα οποία είναι από την Πάρο, δικής μας παραγωγής ή συλλογής

Share on FacebookGoogle+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail to someone
Πηγή κειμένων για το μέλι και τα προϊόντα Έντυπο της Ομοσπονδίας Μελισσοκομικών Συλλόγων Ελλάδος (Ο.Μ.Σ.Ε.)

PAROS

D’après les récits anciens, Paros fut d’abord habitée par des Crétois et pour cette raison Pline l’appelle Minoida. Puis vinrent les Arcadiens. Le poète Callimachus nous dit que leur chef s’appelait Paros, fils de Parassiou et petit-fils de Lycaon

Photo credit http://www.paros.gr/el/polymesa/fotografies.html